Quinoa, saumon et bambou sauce aigre-douce

Publié le par Libellule33

Quinoa, bambou et saumon sauce aigre douce

Quinoa, bambou et saumon sauce aigre douce

Une envie de changer, parce que certains jours il y en a assez des salades classiques. Et, comme nous aimons les saveurs asiatiques et le sucré salé, j'ai décidé d'opter pour une sauce aigre-douce pour napper les lamelles de bambou et les dés de saumon posés sur un lit de quinoa. Mais sans plus attendre la recette.

Ingrédients (pour 2 personnes)

- quinoa - 2 pavés de saumon - lamelles de bambou - 2 cuillères à soupe de sauce soja - 20g de miel - 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz - Tabasco (quelques gouttes suivant les goûts) - 1 oignon - 1 gousse d'ail - gingembre frais - 1 cuillère à café de Maïzena - 1 cuillère à café de concentré de tomate - 30 ml d'eau - huile de sésame ou de tournesol

Préparation:

Faites cuire votre quinoa dans de l'eau bouillante 15-20 minutes (suivre les indications sur le sachet) et égouttez-le.

Dans une poêle faites cuire votre saumon, que vous aurez préalablement coupé en dés.

Hachés finement l'ail et l'oignon, puis faites les revenir dans un peu d'huile chaude. Une fois dorés, ajoutez quelques gouttes de Tabasco et le concentré de tomate. Puis ajoutez la sauce soja, le vinaigre et le miel, attendre que le tout vienne à ébullition et mélangez le tout avec la Maïzena et l'eau.

Quand la sauce a épaissi, versez vos lamelles de bambou pour qu'elles s’imprègnent de la sauce, puis ajoutez au dernier moment vos dés de saumon et le gingembre râpé.

Tapissez le fond d'un bol ou d'une assiette creuse de quinoa, puis recouvrez de votre mélange sauce - bambou - saumon et ajoutez par dessus un peu de carottes râpées.

J'adore vraiment cette sauce, elle relève vos salades à base de féculents, plats les plus simples avec ses notes sucrées et exotiques. Un délice!!! En plus, elle est simple à faire et assez rapide.

Régalez vous...

Quinoa, bambou et saumon sauce aigre douce

Quinoa, bambou et saumon sauce aigre douce

Publié dans Plat

Commenter cet article